Quels sont les critères importants pour choisir son chauffe-eau ?

Comme la plupart des produits que l’on retrouve sur le net, les chauffe-eau sont de plus en plus performants et modernes. On trouve en effet facilement dans les boutiques en lignes et le magasin des modèles de toutes les sortes et de toutes les marques. Cependant, certaines variantes sont plus populaires auprès des connaisseurs à l’instar des chauffe-eau ariston ( Visitez ce site revendeur officiel de cette marque de renommée )notamment la gamme velue. En tout cas, on a largement l’embarras du choix. Mais là se trouve justement le problème. On ne sait plus quels critères retenir surtout si l’on ne dispose pas d’un grand budget. Voici donc un petit guide pour dégoter le chauffe-eau idéal.

La capacité du réservoir du ballon

Il n’est pas toujours possible d’avoir de l’eau chaude en abondance dans la salle de bain. La quantité de celle-ci dépend de la capacité du ballon de la chauffe eau. Aussi, il s’agit d’un point à ne pas négliger. Il faudra dans ce cas tenir compte de la consommation d’eau quotidienne pour la maison. Pour cela il suffit de calculer à partir des besoins individuels. Pour le bain, une personne utilise en moyenne  120 litres d’eau et moins de la moitié pour la douche. Encore pour cette dernière les gens préfèrent généralement l’eau froide. De ce fait, il est recommandé de prendre un modèle équipé d’un ballon de 150 litres de volume au plus et 100 litres au moins, pour un couple. Pour une famille de 3 personnes, un réservoir de 200 litres est à prévoir. Au-delà, il suffit de rajouter 50 litres par individus. Afin de ne pas gaspiller trop d’énergie, mieux vaut éviter de prendre des modèles avec un ballon trop grand. De plus, demander conseil auprès d’un expert en la matière est assez bénéfique.

Les types de chauffe-eau

Les grandes marques, comme ariston cité plus haut, tiennent compte de l’espace disponible dans la salle de bain. On peut donc choisir entre les variantes verticales, horizontales, sur socle ou encore murales. On notera toutefois que les cumulus de type horizontal restent assez rares par rapport au vertical. Mais les premiers sont plus pratiques puisqu’on peut les poser à même le sol. Dans ce cas, nul besoin de connaissances techniques pour connaitre le modèle qu’il convienne. Il existe en outre des chauffe-eau plus sophistiqués, de structure plate et qui ne prennent quasiment pas de place. D’autres prototypes en cours de développement sont dotés d’intelligence artificielle et parviennent à réguler la température et la quantité de l’eau chaude en fonction des habitudes au sein de la maison. Cela s’avère assez pratique avec les enfants. Enfin le dernier point à soulever est évidemment la solidité du matériau à partir duquel est fait le corps de chauffe. La stéatite est largement conseillée dans les endroits où l’eau contient de forts taux de calcaire. Dans ce cas, il est primordial de se renseigner auprès du distributeur. La résistance dite « thermoplongée » est par contre plus efficace pour les eaux très peu calcaires.