Quelques conseils pour choisir le sexe de son futur bébé

De nombreux couples souhaitent choisir le sexe de leurs futurs bébés. Aujourd’hui, ce rêve est à portée de main grâce aux résultats de quelques recherches scientifiques. Les dernières trouvailles prouvent en effet qu’il est possible d’augmenter ses chances d’avoir une fille ou un garçon en suivant un régime alimentaire adapté.

Aperçu sur les méthodes permettant de choisir le sexe de son futur bébé

Jusqu’à très récemment, seule la fécondation in vitro (FIV) permettrait de choisir le sexe de l’enfant. Au moment du diagnostic préimplantatoire, les parents avaient la possibilité de sélectionner l’embryon qui va se développer dans l’utérus de la future mère. Seulement, cette pratique est interdite en France parce qu’elle enfreint les lois sur la bioéthique.

Aujourd’hui, les couples peuvent encore augmenter leurs chances d’avoir un garçon ou une fille grâce à l’approche diététique. Cette méthode se base sur des recherches scientifiques sérieuses. En effet, de récentes études ont prouvé que les propriétés de la glaire cervicale déterminent le sexe de l’enfant à naître. Si les sécrétions vaginales sont légèrement acides, la fusion de l’ovule et du spermatozoïde donnera naissance à une fille. En cas contraire, les futurs parents auront un petit bonhomme. Les chercheurs ont aussi découvert que les aliments ingurgités par la femme influaient sur le pH de sa flore vaginale. Dans ce contexte, il suffit d’adopter un régime alimentaire adapté pour tomber enceinte de l’enfant désiré.

Cette technique affiche un taux de réussite supérieur à 75%. Elle ne constitue également aucun danger pour la santé à condition de se faire accompagner par un praticien. Ce dernier prescrira différents suppléments diététiques afin de prévenir une éventuelle carence alimentaire.

Quel régime adopter pour avoir une fille ou un garçon ?

Pour connaître la diète la plus adaptée pour avoir une fille ou un garçon, il vaut mieux s’adresser directement à un spécialiste. Toutefois, si l’on désire accueillir un petit bonhomme dans sa famille, il faut absolument privilégier les aliments salés. Une consommation régulière de viande est particulièrement conseillée. Les aliments riches en sodium comme les crustacés seront mis à l’honneur. En revanche, il est déconseillé de consommer trop de produits laitiers. En effet, les laitages sont plus recommandés si l’on souhaite avoir une petite fille.

Comme évoqué précédemment, un accompagnement médical est indispensable. Les praticiens pourront notamment réaliser des tests périodiques de pH. Les parents sauront alors les meilleurs moments pour essayer de tomber enceinte. Grâce à cela, ils arriveront à concevoir l’enfant qu’ils désirent.