Location de vacances : il est essentiel de faire l’état des lieux

Etant donné que la location saisonnière ne correspond pas une habitation principale, elle ne relève donc pas des dispositions qui se rapportent au bail d’habitation meublée et au bail d’habitation non meublée. Il s’agit d’un logement proposé sur une courte durée notamment à la nuitée, à la semaine ou au mois. L’occupation de celui-ci est donc limitée à une période de vacances ou de temps libre. Même si aucun règlement ne stipule l’obligation d’un état des lieux pour les locations saisonnières, il est fortement recommandé d’y recourir. Mais tout d’abord, voyons ce que signifie un état des lieux.

L’état des lieux, qu’est-ce que c’est ?

L’état des lieux est une procédure qui consiste à signifier par écrit l’état de l’ensemble des installations du logement. Le document décrira en détail l’hébergement mis en location. On y trouvera la liste de tous les  équipements de la location avec toutes les précisions sur l’état de chacun d’entre eux.  L’établissement de ce document en bonne et due forme permet de garantir la conformité d’un contrat de location de vacances. Il doit être effectué avant et après la remise des clés.

Réaliser l’état des lieux avant la remise des clés

Avant de donner les clés de votre logement aux gens qui souhaitent s’y installer sur une courte durée, pensez à effectuer un état des lieux. Ce document sera ensuite annexé au contrat de location. Commencez par décrire votre hébergement saisonnier en faisant preuve d’une grande précision et en essayant d’être le plus exhaustif possible. Faites une appréciation générale du logement en décrivant l’état des murs. Pour cela, précisez la nature de ceux-ci notamment s’il s’agit de tapisserie, de murs peints ou de crépi par exemple. Décrivez ensuite l’état du sol et des plafonds. Les éléments présents dans la location saisonnière sont aussi à décrire comme les fenêtres, les prises, les placards, les radiateurs, la sonnette et les serrures entre autres.

Réaliser l’état des lieux lors après la remise des clés

Que vous ayez réalisé ou non un état des lieux d’entrée, il est plutôt judicieux de procéder à un état des lieux de sortie. Si avec le locataire vous avez réalisé un état des lieux d’entrée, l’état des lieux de sortie sera l’occasion de faire le bilan. Vous pourrez vérifier qu’aucune dégradation de bien ou de mobilier n’est constatée. Le locataire pourra, de son côté, se protéger contre les éventuelles réclamations du bailleur en raison de dégradations postérieures à son départ. Dans l’hypothèse où aucun état des lieux d’entrée n’a été réalisé, la réalisation d’un état des lieux de sortie est un impératif.

Pour connaitre toutes les conditions de la mise en location d’un logement saisonnière, de nombreux sites qui se consacrent à ce type d’activité peuvent vous renseigner. Si les sites rédigés en italien sont ceux qui vous parlent le plus, alors pensez à suivre des cours d’italien à Paris.