L’importance de la liquidité dans l’investissement dans une SCPI

L’investissement dans une SCPI attire de plus en plus d’épargnants, notamment grâce aux avantages qu’il représente. Toutefois, avant de placer son argent dans ce type de placement, il est judicieux de connaître certains risques liés aux parts de SCPI, même si en général cela reste des plus minimes comparés aux autres placements. Parmi les risques les plus fréquents, il faut noter entre autres une mauvaise compréhension de la notion de liquidité. Alors, pour mieux comprendre cela, voici quelques notions que vous devrez savoir.

Comment s’effectue l’achat des parts en SCPI ?

Outre le montant des parts, il faut aussi prendre en compte les frais fixes liés à la souscription auprès d’une SCPI. La plupart du temps, ces frais avoisinent les 8 et 10%, ce qui signifie qu’au moment où vous allez revendre vos parts, cela vous constituera une moins value à hauteur de 8 et 10%. Donc, si vous comptez mettre vos parts en vente, pensez à rentabiliser votre placement afin d’amortir ces frais. Cela aura un réel impact sur votre liquidité.

Ce mécanisme freine l’investissement dans une SCPI tout en limitant le choix des investisseurs. De ce fait, il est recommandé de comparer les différentes offres pour trouver la meilleur SCPI qui correspondra le plus à votre attente. En prenant quelques minutes de réflexion, vous pourrez connaître votre engagement en matière de durée et de rentabilité.

Pour vous aider à mieux comprendre le principe, voici un schéma qui vous donnera un aperçu du mode de fonctionnement d’un investissement en SCPI. Si vous achetez une part à 100 euros, les frais reviendraient à 10% de ce prix. Ainsi, si demain vous souhaitez vous rétracter, la valeur de votre acquisition sera égale à 90 euros. Par contre, le rendement que la société de SCPI vous propose est de 5% sur le prix de souscription ce qui est égal à 5 euros. Selon la probabilité, votre part pourrait se revaloriser de 1% tous les ans, soit 1 euro. Du coup, ce n’est qu’après deux ans que les frais seront recouverts ; et c’est à partir de là que votre placement SCPI devient plus attractif.

Il faut savoir que les frais ne seront déduits de votre souscription qu’au moment où vous souhaitez vous tirer de l’affaire. De ce fait, pensez à ce que votre rendement soit le plus optimal avant de passer à la cessation de votre part. Malgré cela, pensez à bien choisir la structure de votre SCPI, notamment au niveau du capital, puisque cela peut influencer votre décision de placement.