Un référencement de longue haleine : conseils et astuces !

Le contenu domine les hostilités dans le domaine rédactionnel. La persuasion passe justement pas le moteur de recherche le plus utilisé : Google.

Des liens aux mots clés

Un bon résultat est le fruit d’un travail minutieux effectué sur ses textes. De cette manière, le lecteur aura droit à des articles instructifs. Ces derniers proviennent d’un référencement naturel nécessaire pour l’optimisation de la rédaction pour la toile. Auparavant, les critères de base pour trouver facilement un article étaient les liens. Performants, ces derniers ont étérenforcé par un véritable acharnement sur le netlinking. Certaines agences de rédaction de contenu web pouvaient se placer en haut de la liste. Cependant, la donne a complètement changé au cours de l’année 2013 : l’apparition des mots clés. Un mot jugé important, introduit plusieurs fois dans un texte, pouvait le propulser dans le top 5, malgré une piètre prestation du rédacteur. Cette réforme a, bien sûr, divisé plusieurs acteurs du web mais au final, des compromis ont été trouvé pour toujours fournir un contenude qualité.

Bien se placer sur Google, un coup de chance ou non !

Ce changement de paramètres apporte également plus de tâches. En effet, le rédacteur devra s’atteler à un minimum de 300 mots. C’est la norme pour espérer un bon placement sur la toile car Google peut parfaitement vous sanctionner pour cela. Malgré cette mesure à prendre en compte, l’important est de relativiser et de rester dans la logique. Croisez les doigts pour qu’un internaute atterrisse sur votre page en ayant tapé les bons mots clés dans la barre de recherche. Il faut également que son investigation coïncide avec l’offre du prestataire freelance ou de l’agence de rédaction de contenu web. En d’autres termes, plus vous écrivez, plus augmentez vos chances d’être mises en avant.

Un référencement de longue haleine

Sachez différencier le rédacteur SEO du simple rédacteur plutôt tourné vers le journalisme. Il se dirige rarement au fond du sujet et se contente d’atteindre le nombre de mots, tout en y mettant de la qualité, bien sûr. Il se concentre principalement sur les phases de référencement et de positionnement. Le premier désigne tout le travail effectué en amont, privilégiant la relation entre un site web et un moteur de recherche. Tandis que le second souligne la performance de la SE, nécessitant l’anticipation de la concurrence pour des résultats plus qu’intéressants. Contrairement au référencement payant et durable nécessitant l’intervention de Google Adwords, le procédé naturel fournit des résultats en peu de temps, généralement quelques semaines. Ce type de référencement doit répondre aux demandes de Google Analytics.

Pour de plus amples informations sur les services d’une agence de rédaction de contenu web, n’hésitez surtout pas à poser vos questions via leur newsletter.