Séjours au Brésil, une occasion de se réconcilier avec la nature

Occupant une grande partie des terres de l’Amérique du Sud, le Brésil est un pays merveilleux aux mille facettes. Ces villes, ces fêtes somptueuses et surtout son biotope attirent chaque année un nombre phénoménal de touristes. Cette nation regorge de sites protégés qui méritent un détour, comme ceux qui sont souvent présentés dans les documentaires. Le parc national de la Chapada Dianantina et le Pantanal, par exemple, sont des véritables joyaux naturels immanquables au Brésil. Fernando de Noronha vient ensuite compléter ces deux itinéraires pour terminer le périple au Brésil.

Le parc de la Chapada Diamantina, l’authenticité d’une réserve exceptionnelle

Rehaussé par des paysages extraordinaires, chaque mètre carré qui couvre la Chapada Diamantina est une merveille à explorer au Brésil. Les montagnes culminantes, les vallées verdoyantes et les forêts denses constituent des sentiers enivrants pour motiver une randonnée inoubliable. L’atmosphère paisible qui règne sur le lieu sera pour les voyageurs une chance de se mettre en phase avec Dame Nature. Mis à part la balade évasive, il est possible de s’adonner à d’autres activités à Chapada Diamantina. Les versants des collines de la Chapada Diamantina sont des repères phares pour les amateurs du parapente. Les passionnés de l’escalade prendront du plaisir à arpenter le pic du mont Morro do PaiInácio. Tout au long du trajet, les visiteurs auront la chance de tomber sur quelques cascades. Ces localités leur permettront de profiter de temps en temps d’une petite baignade rafraîchissante.

Se fondre dans le décor sauvage indompté du Pantanal

S’étendant sue environ 200 000 ha, le Pantanal figure parmi le plus grand marais du monde entier. Certes, les quelques séjours au Brésil ne suffisent pas pour une expédition à travers l’immensité de cette localité. Cependant, il suffit de sillonner quelques zones du Pantanal pour s’émerveiller de la beauté de l’écosystème sauvage brésilien. Les inconditionnels de la faune n’ont pas à parcourir des kilomètres pour apercevoir des espèces vivantes tels que les caïmans. Avec un guide habitué, les autres reptiles comme les anacondas ne seront pas difficiles à repérer. A bord d’une embarcation, les photographes amateurs seront ravis de distinguer de loin les mammifères du Pantanal, ne citant que les singes ou les capibaras. Avec de la chance, ils pourront peut-être croiser la route des rares jaguars qui vivent dans la jungle.

Fernando de Noronha, l’escale par excellence pour des moments de détente inouïs

Résultant d’une activité volcanique au milieu de l’océan Atlantique, Fernando de Noronha est un archipel formé par une vingtaine d’îles. Hors des sentiers battus, les bourlingueurs qui passent à Fernando de Noronha seront éblouis par la splendeur de ses paysages. Un de ces atolls renferme une aire protégée qui mérite l’attention. L’abondance de la faune et de la flore permettra aux curieux de compléter leurs connaissances sur le biotope brésilien. De plus, la présence d’un parc marin à Fernando de Noronha est une aubaine pour étudier le monde aquatique. Un bon nombre de touristes effectue une halte dans l’archipel pour programmer des plongées sous-marines. A part les algues les coraux, la concentration des barracudas et des poissons du récif attirent les férus des profondeurs.