Savoir entretenir le clavier de son ordinateur

Les claviers d’ordinateurs sont de véritables nids à bactéries. En effet, la poussière s’incruste sous les touches et les bactéries se posent sur les surfaces. Ainsi, un nettoyage régulier et efficace s’impose. Pendant le nettoyage, il faut faire très attention, car une fausse manipulation peut altérer les fonctionnalités de cet accessoire. Voici les étapes à réaliser.

Les matériels nécessaires

Poussières, débris de papiers et miettes de nourritures peuvent salir le clavier de l’ordinateur. Pour les éliminer efficacement, il faut être bien équipé. Ainsi, on aura besoin d’un aspirateur ou d’une bouteille d’air compressé. Cela sera utile contre les poussières. Ensuite, il faut avoir un pinceau, un chiffon ou une petite lingette. Pour le clavier d’un ordinateur de bureau, on peut avoir besoin d’un tournevis. À défaut de chiffon, on peut utiliser un coton-tige. Un sèche-cheveux peut aussi être d’une grande aide. Cet accessoire est particulièrement efficace pour déloger la poussière incrustée entre les touches. Il y a aussi le post-it qui est un allier de taille pour éliminer les résidus de saletés qui se collent sur les touches du clavier.

Les bons réflexes à adopter avant de commencer

Avant de commencer, il faut éteindre l’ordinateur. Par la suite, on veillera à débrancher le clavier pour les ordinateurs de bureau. Pour les personnes présentant d’allergie à la poussière, il est conseillé de faire le nettoyage dans un endroit aéré et bien ventilé. Dans l’idéal, il faut le réaliser à l’extérieur pour ne pas salir la maison, et aussi pour éviter tout problème de santé.
Avec les claviers des ordinateurs portables, il faut être particulièrement vigilant. Contrairement aux PC de bureau, leur clavier n’est pas détachable. Ainsi, une fausse manipulation peut altérer le fonctionnement de la machine. Ainsi, on évite de trop brusquer l’appareil. De plus, on veille à ne pas renverser du liquide pour éviter les problèmes de cour-circuit.
Pour ce qui est des produits à utiliser, on privilégie les produits de nettoyage de la maison pour nettoyer le clavier. Ils sont moins nocifs et plus nettoyants.

Le nettoyage proprement dit

La poussière constitue le principal ennemi des claviers. Elle se niche partout dans le clavier. Sa présence favorise la surchauffe de l’appareil, et aussi l’apparition des moisissures. À l’aide d’un aspirateur muni d’un embout spécial, on peut éliminer la poussière sur les grandes surfaces. On affine le résultat à l’aide d’un coton-tige.
Les saletés se nichent principalement dans les interstices des touches. Suivant le modèle de clavier pour votre ordinateur, on retrouve des touches assez hautes et celles qui sont plus fines. Pour les premières catégories, on utilise du post-it. On le glisse entre les touches pour dénicher les saletés. Avec les touches basses en revanche, on a recours simplement à du coton-tige.
Pour éliminer les tâches et les graisses laissées par les miettes de nourritures, un chiffon imbibé d’alcool ou une petite lingette sera d’une grande efficacité. Il faut, cependant, éviter de trop mouiller le chiffon pour éviter au liquide d’atteindre les parties électroniques du clavier. Pour nettoyer le clavier en surface, on frotte délicatement le clavier avec un chiffon pour ne pas faire sauter les touches.