Sarking : isoler sa toiture autrement

Pour l’amélioration de la performance thermique de votre maison, il est important d’assurer la qualité du système d’isolation de la toiture. De nombreuses solutions peuvent être proposées par le couvreur professionnel à cet effet, mais dans cet article nous nous focaliserons principalement sur celle que l’on appelle sarking.

Le sarking, une explication concise de la méthode d’isolation

Selon les explications apportées par les couvreurs professionnels, le sarking est un des moyens permettant d’isoler une maison par le toit. La mise en œuvre de cette méthode d’isolation thermique du toit par l’extérieur (ITTE) est très recommandée si vous avez un toit classique en pente. Dans une telle situation, le technicien chargé d’assurer l’isolation thermique procèdera en fixant les matériaux dédiés à cet effet immédiatement sur les voliges et les chevrons.

Le matériau isolant utilisé dans le cadre de cette méthode est la fibre de bois qui a l’avantage d’être écologique. Si de plus en plus de propriétaires basculent vers le sarking pour réduire leurs dépenses énergétiques, c’est parce que cette méthode permet d’assurer la suppression de la totalité des ponts thermiques. Les propriétaires gagnent ainsi 30 % d’énergie. En outre, il faut préciser que la fibre de bois offre un meilleur confort au niveau acoustique. Vous n’entendrez donc pas de bruit sur votre toit lorsque la pluie tombe.

Comment procéder à un sarking ?

Si vous installez pour la première fois votre toiture ou que vous la remplacez dans sa totalité, le couvreur professionnel prévoit d’abord une bande de freins vapeur au-dessus de la sablière, préalablement à la mise en place des chevrons. Cela est indispensable pour permettre une meilleure étanchéité à l’air. La sablière servira alors de support pour les chevrons.

Ce n’est qu’après qu’est placé le platelage de 1,8 cm d’épaisseur au moins, sur les chevrons. Cette exigence a été imposée afin de prévoir tout accident lié à un incendie. La fixation du platelage se fait en le clouant sur les chevrons.

L’étape suivante consiste ensuite à installer le frein vapeur. Ce dernier doit être placé sous la sablière et le couvreur ne fera ensuite que le dérouler. Cette opération est très complexe. Une certaine expérience est requise avant de l’effectuer, c’est pour cela que nous vous conseillons de le confier à un artisan professionnel tel qui se trouve au sein de cette entreprise de toiture dans le 47.

Pour les maisons qui disposent d’un débord de toit, la partie basse de cette structure doit servir de base pour l’installation de contre chevronnages. L’isolant sera alors bloqué à l’aide d’une planche haute ainsi qu’une planche cache-moineaux. Le débord de toit sera alors supporté par les contre chevrons.

Pour ce qui est de la pose des panneaux isolants, l’opérateur peut combiner l’utilisation d’un isolant souple avec un isolant rigide. Mais il peut aussi recourir exclusivement à des isolants souples. Viennent ensuite la finition et la pose du pare pluie qui recouvrira l’isolation.

Quels avantages pouvez-vous tirer du sarking ?

Le sarking est un procédé aux multiples avantages, mais son premier atout c’est qu’il permet de créer un plus grand espace sous la toiture. Puisque les isolants sont placés à l’extérieur, la hauteur sous toit augmente naturellement. Cela donnera à votre demeure un certain avantage esthétique.

Il faut également soulever le fait qu’au fil des années, lors que l’isolant se dégrade et que vous devez procéder à un remplacement de votre système d’isolation, vous n’avez pas à être dérangé par les travaux. Ces derniers seront effectués, dans leur totalité, à l’extérieur de la maison.

Le seul problème avec cette méthode d’isolation, c’est qu’elle est très couteuse. Il faut prévoir dans les 200 euros le mètre carré.