Paris : Je déménage – J’évacue les encombrants

Plus de temps pour les rangements ? Plus de place pour certains objets encombrants ? Le déménagement sera dans quelques jours, de votre côté vous ne voulez pas tout emporter ? Sachez que si vous vous débarrassez de quelques éléments, il est formellement interdit de les mettre sur la voie publique. En effet, tous les déchets volumineux ou encore encombrants des ménages ne sont pas collectés par le même service qui se charge du ramassage des ordures ménagères. Ces encombrants sont pris en charge par un tout autre type de service et de collecte organisée. Les modes d’enlèvements sont généralement fixés par la mairie ou encore le président du groupement de collectivités territoriales. Avant de passer aux procédures pour y avoir accès, allons tout d’abord déterminer ce qu’est vraiment un encombrant.

La définition d’objet encombrant ou déchet volumineux

Même s’il y a des objets encombrants chez vous, ils ne sont pas toujours considérés comme étant des déchets volumineux. En réalité, ces soi-disant encombrants s’avèrent être des déchets qui ne sont pas pris en compte par le service de collecte des ordures ménagères, et ce pour une simple raison étroitement liée au poids et au volume de ces déchets. En principe, la loi n’établit en aucun cas une liste des encombrants, mais en pratique les encombrants concernent surtout tout ce qui est mobilier, matelas ou sommiers. Mais les appareils électroménagers sont parfois indécis, car d’un côté groupes s’en chargent, et de l’autre côté certaines infrastructures ne les transportent pas. D’une manière générale, les appareils de gros électroménager considérés comme étant des déchets volumineux sont le réfrigérateur, le lave-linge ou encore la gazinière.
Bien évidemment, il existe des encombrants qui ne sont pas considérés comme des encombrants et la liste est exhaustive. Tout d’abord, s’il s’agit de résidus ou de déchets suite à des travaux domestiques, ce ne sont pas des encombrants. Ainsi, quand on parle de gravats ou encore de déchets verts, les services s’occupant de l’enlèvement des encombrants à Paris n’emmèneront pas ces derniers. Sur cette même lancée, tout ce qui est pneu usagé, ou encore bouteilles à gaz ne pouvant plus être reprises par le vendeur ne peuvent en aucun cas être des encombrants. Il en est de même pour tout ce qui est carcasses de voitures ou encore cyclomoteurs, les résidus de véhicules à moteur sont rayés de la liste des encombrants.

La collecte proprement dite

Toujours est-il que plusieurs conditions sont prises en compte avant la collecte des encombrants. En effet, ces derniers sont souvent définis par un arrêté municipal. Il peut pratiquement s’agir d’une collecte à date fixe ou encore sur rendez-vous, ce qui est le cas le plus fréquent pour la plupart des grandes villes. Par ailleurs, il y a aussi le dépôt dans les centres de réception qui restent ouverts au grand public. Il peut éventuellement s’agir d’un dépôt dans l’installation de récupération ou de traitement. De toute façon, il est fortement conseillé de se renseigner auprès de la mairie afin de connaître tous les procédés de prise en main de vos encombrants.

Règlementation et Amendes sur les encombrants

Bien entendu, des sanctions seront mises en avant, dans le cas où vous ne suivez pas règlementation et amendes concernant les encombrants. En réalité, si vous déposez, jetez, abandonnez ou du moins déversez tout type de déchets en plein nature, et ce, en dehors des conditions fixées par arrêté, vous risquez de lourdes amendes. Le montant de l’amende dépend de la situation en question. En principe, vous encourrez à une amende de plus de 68 euros dans le cas où vous réglez l’amende immédiatement ou encore dans les 45 jours suivants ce constat d’infraction ou l’envoi de l’avis d’infraction. Par contre, l’échéance dépassée, vous encourrez à une amende qui peut s’élever à plus de 180 euros, seulement pour quelques déchets jetés sur la voie publique. D’ailleurs, cette amende peut encore aller plus loin dans un cas de contestation d’amende forfaitaire. Généralement, dans ces cas-là, un juge du tribunal de police peut décider du montant de l’amende, une amende qui peut atteindre les 450 euros. Par ailleurs, il faut également savoir que si vous avez utilisé une voiture pour transporter vos encombrants vous ne risquez en aucun cas une amende particulièrement onéreuse, soit une amende atteignant les 1500 euros, et ajoutez à ça la confiscation de votre véhicule.

La mairie et d’autres groupes pour l’enlèvement

Pour les encombrants, tout ce qui concerne le déménagement et encombrants dépendent uniquement de votre commune. En effet, il y a des communes qui ne proposent pas ce genre de service et se limitent souvent à la récupération des ordures ménagères. Généralement, au moment où vous fixez un rendez-vous ou une date pour la récupération, les groupes précisent le volume maximal récupérable, soit 2m² pour les groupes.