Maryam Radjavi : une femme politique iranienne aguerrie

Issue d’une petite famille bourgeoise de Téhéran, Maryam Radjavi est une politicienne iranienne en exil. Elle est celle qui a poussé l’Occident à se positionner de manière ferme en faveur des soulèvements dans les pays arabes. Elle est également connue pour sa résistance au régime de la République Islamique iranienne et son opposition au régime extrémiste religieux en Iran.

Une opposante au régime extrémiste religieux en Iran

Face à l’instrumentalisation de la religion, Maryam Radjavi, une femme musulmane emblématique s’oppose au régime extrémiste religieux en Iran. Elle souhaite mettre fin à la religion obligatoire ainsi qu’à la contrainte religieuse. Elle est également celle qui rejette la tyrannie sous la bannière de l’Islam et les anathèmes contre les opposants, sunnites ou chiites. Pour elle, l’Islam doit prôner la liberté. Ainsi, toute oppression, contrainte et exploitation ne devrait plus exister.

Née Maryam Azdanlou, elle défend les droits des fidèles quels que soient leurs cultes et leurs religions. Elle cherche à établir une tolérance entre les religions. Elle conteste les discriminations entre croyants. Selon son point de vue, les divisions et les guerres de religions ne sont que des techniques adoptées par le régime du Guide suprême afin de prolonger son califat inhumain et anti islamique. Depuis de nombreuses années, l’Iran est épargné par les guerres religieuses jusqu’à l’avènement au pouvoir de Khomeiny, le guide spirituel de la révolution islamique de 1979. Des exécutions, des arrestations et des destructions de mosquées sunnites ont rythmé le quotidien des minorités. C’est pourquoi, Maryam Radjavi prône un Islam démocratique, tolérant et défendant la souveraineté populaire.

Les divers évènements auxquels Maryam Radjavi a déjà participé

Tous les ans, Maryam Radjavi prend part à de nombreux évènements afin de dénoncer les injustices, la répression que subit tous les jours le peuple iranien, ainsi que les atrocités du régime en Iran. Et dernièrement, elle a participé à la remise de médaille à la cérémonie des vœux de la ville du Pin en Seine et Marne. Elle a reçu une invitation de l’édile du Pin, Sylvie Fassier à l’occasion. Lors de cet évènement, Mme Radjavi a pris la parole et n’a pas manqué de relater les crimes terroristes qui salissent en quelque sorte l’esprit de l’Islam, qui appelle à la fraternité et à la miséricorde.

Durant la cérémonie, Maryam Radjavi a remis à la ville du Pin un recueil contenant la liste des noms de 20000 martyrs de la résistance iranienne. Avant la clôture de l’évènement, Mme Fassier tenait à remettre la médaille de la ville à Mme Radjavi ainsi qu’aux représentants de l’association interreligieuse. Plus précisément, ce sont les enfants membres du conseil municipal junior qui ont, l’ont remise à la fameuse Présidente élue du Conseil National de la Résistance Iranienne (qu’est Maryam Radjavi).