L’ICO, une nouvelle méthode de levée de fonds très pratique

Nous ne sommes pas sans savoir que ces derniers temps, les monnaies cryptées connaissent un succès spectaculaire. Une monnaie est dite cryptée quand les échanges reposent sur un processus de chiffrement. Parmi les centaines de devises numériques qui existent actuellement, le Bitcoin est la première crypto-devise à avoir vu le jour en 2008. Partout dans le monde,  un grand nombre de gens l’utilisent. Les monnaies cryptées ont également favorisé une nouvelle méthode de levées de fonds des startups : L’ICO ou Initial Coin Offering. Mais en quoi consiste réellement cette technique ? Découvrez les détails dans les quelques lignes qui suivent.

L’Initial Coin Offering, la nouvelle méthode de financement pour les startups

L’ICO ou Initial Coin Offering est une nouvelle méthode de levées de fonds des startups consistant à émettre des jetons numériques ou « tokens »qui sont destinés à être échangés contre des monnaies cryptées. Ce sont les individus détenteurs du projet ICO qui créent ces jetons en question. Notons que ces « tokens » ne représentent nullement pas des actions de la société. Ils sont similaires à des points de fidélité et peut être un droit d’usage du service. En étant détenteur de ces actifs, on a la possibilité d’acheter le produit ou le service qui sera développé, à l’avance. Parfois, l’ICO est comparé au crowdfunding. C’est la raison pour laquelle il est aussi appelé « crowdsales ».

Quel est l’intérêt des Initial Coin Offering ?

En 2017 seulement, l’Initial Coin offering a permis de réunir une somme de plus de 3 milliards de dollars. Rappelons que cette méthode est surtout utilisée pour financer des protocoles Blockchain. A titre d’illustration le Tezos qui a réussi à collecter plus de 200 millions de dollars. La startup Filecoin, quant à elle, a levé 257 millions de dollars.

L’ICO est très prisé parce qu’il est très rapide et très facile. Effectivement, cette méthode se passe uniquement en ligne, de sorte qu’il est permis à tout le monde d’y participer. La somme escomptée est vite réunie. De plus, les coûts de sa mise en place et du marketing sont moindres, comparés à la levée de fonds classiques. Il n’est pas étonnant si de nombreuses startups s’en servent pour financer leur entreprise. Si vous êtes détenteur d’un projet basé sur la Blockchain, vous apprécierez sans doute ce mode de financement. Toutefois, avant de vous lancer dans une ICO, sollicitez l’aide d’un des professionnels au sein de alto avocat.