Les sites à découvrir durant un voyage en Iran

L’Iran est un magnifique pays de l’Asie de l’Ouest qui a longtemps fasciné les voyageurs du monde entier. Cette contrée, anciennement connue sous le nom de Perse, regorge de sites exceptionnels qui raviront les touristes en quête d’évasion et d’aventure. Parmi les endroits à ne surtout pas manquer dans ce territoire, il y a la ville de Téhéran. Cette mégapole est réputée pour ses grandes entreprises et son bazar. Dans cette capitale, les routards peuvent admirer le Borj-e Āzādi. Ce monument de 45 m de haut est l’un des symboles de cette métropole. Il a été érigé en 1971 par l’architecte Hossein Amanat. Cette tour a été créée pour commémorer le 2 500e anniversaire de l‘Empire perse. Les amoureux de la nature ont aussi la possibilité de se promener dans le jardin de pierre de Jamshidieh. Cet espace vert est l’un des plus beaux parcs de Téhéran. Il est jonché de maisons de thé traditionnel, de pistes de randonnée et d’aires de pique-niques.

Ispahan, l’ancienne capitale perse

Ispahan est un must lors d’un séjour en Iran. Cette cité fut la capitale de l’Empire perse pendant la dynastie Safavides entre le XVIe et le XVIIIe siècle. Dans cette localité, les globe-trotters sont invités à se rendre au Meidān-e Emām. Cet espace est l’une des plus grandes places de la planète et le centre historique d’Isfahan. Il a été créé par le Chah Abbas Ier au début du XVIIe siècle. Ce complexe forme un rectangle oblong de 560 m de long et 160 m de large. Cet endroit est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il témoigne de la vie socioculturelle des Persans durant le règne des Séfévides. Les touristes ont également la possibilité de visiter la Cathédrale Saint-Sauveur d’Ispahan. Cet édifice religieux a été ériger entre 1655 et 1664 lorsque les Arméniens de Djoulfa furent déportés à la Nouvelle-Djoulfa. Il abrite des fresques remarquables relatant l’histoire du fondateur de l’Église arménienne, saint Grégoire l’Illuminateur. Par ailleurs, un voyage à Ispahan est une occasion de découvrir l’Âtašgâh-e Esfahan. Ce temple du feu zoroastrien est un site archéologique datant de la période sassanide. Il offre une vue imprenable d’Isfahan et ses environs.

Persépolis, une cité oubliée d’Iran

Persépolis est une adresse incontournable lors d’un circuit de découverte sur le territoire iranien. Ce complexe était une capitale de l’Empire perse achéménide. Il se situe dans la plaine de Marvdasht, au pied du mont Kuh-e Rahmat. Il fut érigé en 521 av. J.-C. par le souverain Darius Ier. Cette citadelle fait partie d’un grand programme de construction qui fut destiné à renforcer l’unité et la diversité du royaume. Dans cette localité, les touristes peuvent admirer les vestiges de la salle du Trône. Ce palais aussi connu sous le nom de « Palais des Cent-Colonnes » est le plus vaste de tout Persépolis. Il est orné de plusieurs bas-reliefs en très bon état de conservation. Les routards ont également la possibilité de voir le Hadish. Ce monument était la résidence du roi Xerxès. Il est constitué d’un hall central entouré de petites chambres et de couloirs. Ces portes sont gravées de processions royales. À titre d’information, ce site, tout comme la péninsule du Yucatán (au sud-est du Mexique), est prisé par les archéologues et les amateurs d’histoire).