Les avantages de la géolocalisation pour les jeunes conducteurs

Les jeunes conducteurs sont confrontés à plusieurs défis. D’abord, la sécurité est prioritaire. Ensuite, la conduite économique, ou éco-conduite, devient une nécessite face à la flambée des prix du carburant. Dans ce cadre, la technologie pourrait avoir un rôle important dans l’assimilation de ces deux grands principes de la route.

La géolocalisation, qui est une technologie permettant de connaitre la position d’une personne ou d’un véhicule en temps réel sur la carte grâce à des données géographiques collectées par le satellite et renvoyées sur un récepteur, présente plusieurs bénéficies aux jeunes conducteurs, et à leurs parents surtout.Ces derniers se soucient du comportement de leurs enfants lors des sorties organisées entre amis. Ces soucis sont d’autant plus importants s’il s’agit de jeunes conducteurs.

La géolocalisation au service des jeunes conducteurs, et leurs parents

Mais comment la géolocalisation pourrait-elle aider les jeunes conducteurs ? D’abord, penchons nous sur le fonctionnement de la géolocalisation. Un boitier GPS, ou une balise GPS, est branchée à la voiture utilisée par le jeune conducteur. Les parents, ou le responsable en charge du contrôle du jeune conducteur, recevra sur son téléphone portable, ou via une plateforme web, des informations sur le comportement de conduite du jeune conducteur. L’appareil se déclenche au démarrage du véhicule et enregistre plusieurs données relatives à la vitesse moyenne du conducteur, au trajet emprunté, aux pauses et leurs durées, à la position exacte du véhicule en temps réel etc.

Ces rapports sont d’une grande importance pour le suivi du comportement du jeune conducteur dès lors qu’il est à la commande de son véhicule. Cela permet en effet d’optimiser ce comportement en étudiant les mauvaises habitudes de conduite, comme les excès de vitesse, le non respect du code de la route, le suivi carburant, des informations relatives à la sécurité routière etc. Ainsi, on pourrait proposer au jeune conducteur, après avoir étudié son comportement routier, uneforme de conduite adaptée pour un comportement routier responsable.

Quelques conseils de conduite responsable pour les jeunes conducteurs

Voici maintenant quelques conseils pour un comportement routier responsable. Il ne s’agit pas seulement de faire des économies au niveau de la consommation de carburant, mais également des conseils précieux pour une meilleure tenue de route du véhicule et par conséquent plus de sécurité pour le conducteur.

  • Pour les véhicules utilisant des boites de vitesse manuelles, il est conseillé de changer de vitesse selon certaines normes. Pour les véhicules consommant de l’essence, il n’est pas conseillé de dépasser 2500 tours par minute tandis que pour ceux fonctionnant au diesel il faut s’arrêter à 2000 tours par minute. Ainsi, le moteur tourne moins vite et consomme donc moins de carburant.
  • Il vaut mieux éviter de changer trop souvent la vitesse de circulation du véhicule car accélérer augmente la consommation de carburant et elle ne dure par longtemps. Plus la vitesse de circulation est constante, moins la consommation de carburant est grande. Le conducteur devrait donc être vigilant afin d’éviter au maximum les freinages ou les accélérations.
  • Les rapports de vitesse élevés lors de la conduite n’épuisent pas le moteur et ne lui demandent donc pas une grande consommation de carburant.
  • L’une des règles les plus importantes est l’anticipation, on sait déjà qu’elle permet d’éviter les accélérations et les freinages brusques qui sont nuisibles au moteur. A cela on peut rajouter qu’il vaut mieux couper le moteur après 30 secondes d’arrêt pour économiser du carburant et éviter d’accélérer sur une pente descendante.
  • Entretenir régulièrement et bien son véhicule permet de consommer moins de carburant, notamment les pneumatiques, les suspensions, le filtre à air, la vidange huile, les bougies etc.