Le régime végétarien : les principes

Le régime végétarien a gagné en popularité ces dernières années. Certaines études estiment que les végétariens touchent jusqu’à 18%  de la population mondiale. Outre les avantages éthiques et environnementaux liés à la réduction de la viande dans votre alimentation, un régime végétarien bien planifié peut également réduire votre risque de maladie chronique, favoriser la perte de poids et améliorer la qualité de votre alimentation.

Qu’est-ce qu’un régime végétarien?

Le régime végétarien implique de s’abstenir de manger de la viande, du poisson et de la volaille. Les gens adoptent souvent un régime végétarien pour des raisons religieuses ou personnelles, ainsi que pour des questions éthiques telles que les droits des animaux. D’autres décident de devenir végétariens pour des raisons environnementales, car la production animale augmente les émissions de gaz à effet de serre, contribue au changement climatique et nécessite de grandes quantités d’eau, d’énergie et de ressources naturelles.

Les différentes formes de végétarisme

Il existe plusieurs formes de végétarisme, dont les restrictions sont différentes. Les types les plus courants incluent:

  •         Régime végétarien lacto-ovo : élimine la viande, le poisson et la volaille, mais autorise les œufs et les produits laitiers.
  •         Régime lacto-végétarien: Élimine la viande, le poisson, la volaille et les œufs, mais autorise les produits laitiers.
  •         Régime ovo-végétarien: Élimine la viande, le poisson, la volaille et les produits laitiers, mais autorise les œufs.
  •         Régime pescetarian: élimine la viande et la volaille, mais autorise le poisson et parfois les œufs et les produits laitiers.
  •         Régime végétalien: élimine la viande, le poisson, la volaille, les œufs et les produits laitiers, ainsi que d’autres produits d’origine animale, tels que le miel.
  •         Régime flexitarien: Régime essentiellement végétarien comprenant occasionnellement de la viande, du poisson ou de la volaille.