La défiscalisation immobilière : maximisez la rentabilité de vos investissements immobiliers

60% des Français accordent une grande importance à l’investissement dans la pierre. Il est unanimement considéré comme un moyen de se créer un patrimoine familial. Compte tenu des nouvelles mesures adoptées, est-ce toujours le bon moment pour investir dans l’immobilier ?

2018 : la réforme de la fiscalité est moins favorable aux investisseurs immobiliers. Avec la mise en place de l’IFI (impôt sur la fortune immobilière), en remplacement de l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune), les prix sont aussi à la hausse et les contraintes administratives se multiplient. S’il fallait continuer à privilégier l’achat en dur, autant profiter d’autres alternatives pour réaliser d’excellent placement.

Des rendements locatifs assurés avec la résidence de services

Le placement en résidence de services est un marché très attractif capable d’apporter de bons rendements. Les demandes de location dans les EHPAD et résidences séniors sont de plus en plus fortes. En proposant cette solution d’hébergement, vous pouvez générer un taux de rentabilité annuel de 4% en moyenne.

Les résidences de tourismes et les résidences étudiantes ne sont pas en reste. Considérées comme une bonne alternative à l’hébergement en hôtel, elles permettent de gagner une rentabilité saisonnière plus qu’intéressante. Elles offrent plus d’indépendance aux locataires ainsi que des services supplémentaires tels que les salles de sport.

Quel que soit le type de service que vous choisirez, la location en meublé sous le statut LMNP est une option à ne pas manquer. Il faut noter que les avantages en défiscalisation immobilière sont bien réels. En plus du remboursement de la TVA, vous bénéficiez d’un abattement forfaitaire de 50% sur les sommes que vous avez générées ainsi qu’une déduction fiscale de 11%.

Une déduction fiscale jusqu’à 21% sous le dispositif Pinel

La loi Pinel, mise en vigueur depuis 2014, est une véritable niche fiscale pour les investisseurs immobiliers. En réalisant un investissement locatif de 6 ou 9 ans, vous gagnerez en contrepartie une réduction fiscale de 12 à 18%. Vous avez encore la possibilité de prolonger votre engagement pour 12 ans et bénéficier en retour un avantage fiscal de 21% sur les montants que vous avez investis.

Les adeptes de la défiscalisation immobilière doivent bien savoir que le dispositif Pinel est soumis à quelques conditions :

    • Les acquéreurs doivent miser uniquement sur des biens neufs ou en VEFA (vendu en l’état futur achèvement)
    • Ils ne peuvent investir que dans les zones éligibles (A et A bis, B1, B2 jusqu’au 31 décembre 2018)
    • La location doit être non meublée et faisant office de résidence principale pour le locataire
    • Le respect du plafond de loyer défini par la loi est incontournable