Focus sur les vestiges des aliments crus

Les aliments crus sont succulents et ils sont très prisés au même titre que les aliments bien cuits et fermentés. Ce type d’aliment se mange immédiatement, sans cuisson ni transformation. Pour ceux qui pratiquent un régime alimentaire, l’aliment cru est une éthique. On l’appelle également le « crudivorisme ». D’ailleurs, durant la période du paléolithique, les hommes mangeaient cru ! Découvrez alors les caractéristiques de ce type d’alimentation.

 

Les avantages du crudivorisme

Le crudivorisme présente de nombreux avantages. Tout d’abord, les minéraux rassemblés dans les aliments, également appelés les micronutriments, ne sont pas altérés par la cuisson. Idem, les vitamines non plus sont concernées. En effet, ces éléments sont altérés par la source de chaleur lorsque vous effectuez une cuisson à couvert et la cuisson par évaporation. Ensuite, les aliments crus ne nécessitent pas trop de temps de préparation. Il suffit de découper ou de râper, d’assaisonner et d’assembler et le tour est joué.

 

Les inconvénients des aliments crus

Comme toutes choses, les aliments crus possèdent leurs avantages et leurs inconvénients. Alors, il faut faire très attention lorsque vous mangez cru : l’alimentation peut être irritante pour les intestins, car elle n’est pas ramollie par la cuisson. C’est désagréable pour ceux qui ont des intestins fragiles. Aussi, il faut faire très attention sur la fraîcheur et surtout sur l’hygiène des aliments. Certains aliments, comme la pomme de terre et d’autres légumes, ne peuvent être consommés crus. On peut alors considérer ceci comme un frein dans le plaisir alimentaire.