Dans quels cas opter pour un escalier en colimaçon ?

Vous entamez des travaux de rénovation et vous réfléchissez au type d’escalier qui serait le plus adapté à votre logement ? Vous aimez particulièrement l’escalier en colimaçon pour son design mais ne savez pas s’il est adapté dans votre cas ? Son utilisation est parfaite dans certains cas précis. Voici tout ce que vous devez savoir sur son usage.

 

Qu’est-ce qu’un escalier en colimaçon ?

 

L’escalier en colimaçon est également appelé escalier hélicoïdal. Il se démarque des autres types d’escalier par la présence d’un mât central ou d’un limon central autour duquel les marches sont fixées. Lorsque vous montez ou descendez les escaliers, vous tournez donc autour de ce mât. Au bas de l’escalier, vous pourrez constater sa forme circulaire. Par ailleurs, il a la particularité de ne pas avoir d’espace ouvert du côté intérieur de l’escalier.

Ce type d’escalier peut être en divers matériaux comme le bois, le verre, le métal, l’acier ou encore le plexiglas ou en composite en assemble ces différents matériaux. Il vous laisse donc une grande variété de choix.

Enfin, il se décline en deux grands types :

  • L’escalier à limon hélicoïdal
  • L’escalier à vis hélicoïdal

Il offre également diverses formes : en S, courbé, carré, octogone ou encore rond. Un éventail de choix que vous retrouverez que chez Fontanot. Vous pourrez alors choisir le modèle qui vous convient en fonction de vos goûts et de votre intérieur ! Il vous permet d’allier praticité et esthétisme.

 

Quels sont les usages de ce type d’escalier ?

Bug info - Dans quels cas opter pour un escalier en colima+ºon (2)

À l’origine l’escalier en colimaçon a été conçu pour desservir des pièces à usage secondaire comme des combles, des sous-sols ou encore des mezzanines et ne pas être utilisé de façon intensive. Mais son usage a évolué au fil du temps et il n’est pas rare de le voir utiliser comme escalier principal notamment dans les habitations où il y a peu de place.

Comme indiqué ici, le gain de place est en effet son principal atout. Son diamètre est généralement inférieur à 1,60 m ce qui est plus petit que pour tous les autres types d’escalier. Il est donc très fréquemment mis en place là où un autre escalier classique ne peut pas être installé.

De plus, il est autoporteur c’est-à-dire qu’il n’a pas besoin de s’appuyer sur un mur. De cette façon, vous pouvez le placer n’importe où dans votre logement. Cela vous ouvre de nouvelles perspectives d’aménagement intérieur. Il vous offre ainsi la possibilité d’avoir un escalier là où vous pensiez que c’était impossible tout en conservant une utilisation maximale de la pièce dans laquelle il est implanté. Seul l’escalier hélicoïdal carré fait exception car il a besoin d’un angle pour être posé.

Enfin, l’escalier en colimaçon répond également à la demande de toutes les personnes à la recherche d’un escalier design. Son apparence lui confère élégance et charme. Il s’intègre aussi bien dans les logements au décor traditionnel ou contemporain. Le matériau que vous choisirez aura alors toute son importance.

En effet, si votre décoration est plutôt traditionnelle, choisissez un escalier en bois tandis qu’en métal comme l’acier, l’aluminium ou l’inox, il s’intégrera mieux dans un décor industriel ou encore contemporain. Il existe également en béton ou encore en pierres pour vous offrir encore davantage de diversité. Vous trouverez sur cette page plus d’indications pour faire le bon choix de matériau pour votre escalier.

De plus, non doté de contremarche ce type d’escalier laisse passer la lumière dans la pièce. Il vous évite de perdre en luminosité, un avantage très important lorsqu’il est placé dans la pièce à vivre.