Comment préparer un bon bivouac ?

Dormir en pleine nature est une expérience hors du commun. C’est un moyen de découvrir au mieux une région. Pour votre séjour en Asie, vous aurez peut-être l’envie de partir à l’aventure dans une randonnée bivouac qui emmène à la rencontre de tribus et de magnifiques paysages. Mais pour qu’ambiance, convivialité, aventure et plaisir soient au rendez-vous, il faut bien préparer son bivouac. Cette préparation se fait plusieurs jours avant le départ. Suivez le guide.

 Etre vigilant en matière de sécurité

Bien que l’idée soit d’aller se frotter contre dame nature, il n’y a pas de raison de risquer sa vie et de transformer un désir d’évasion en un cauchemar. Il faut commencer par consulter la météo pour voir s’il n’y a pas une grosse intempérie en gestation. Forte tempête, blizzard, gros orage sont à éviter. Il faut aussi se renseigner sur la loi concernant le camping sauvage en pleine nature dans le pays visé. En Asie, les règles sont bien différentes et il ne faut pas, surtout pour un étranger, commettre une erreur. Cette faute peut se porter sur la loi mais aussi sur les pratiques religieuses ou tout simplement les us.

 La santé prime

Si vous avez besoin d’un médicament spécifique pour certains problèmes de santé, emportez-le avec vous. Même si vous êtes en forme le jour du départ, il faut toujours être prévenant. Prévoyez également une trousse de premier secours, mieux vaut prévenir que guérir.

 

Apportez les vêtements adaptés aux conditions météorologiques. Vous devez rester en pleine forme durant toute votre aventure. L’idéal est d’emporter des vêtements solides et déperlants pour le camping en forêt, des doudounes et parkas pour le bivouac en haute montagne.

 Un abri à la hauteur de l’aventure

Une meilleure tente est une pièce clé du bivouac. Elle vous permet de vous mettre à l’abri du mauvais temps et des insectes. Ce dernier point est crucial dans beaucoup de pays d’Asie.

 

Le choix de votre tente devrait se faire suivant vos besoins (saison, nombre de convives, contrainte de transport, …). La tente militaire est une bonne option sachant que les soldats ont besoin d’un équipement performant mais léger. Un conseil : veillez à installer votre tente au moins deux heures avant le coucher du soleil. Il est difficile de la monter dans le noir. Si jamais vous rencontrez un pépin, vous aurez le temps de trouver une alternative.

Le choix du sac de couchage est aussi primordial. Il faut pouvoir compter sur un matériel adapté pour les températures. En Asie, dans les montagnes, les températures peuvent chuter fortement. Un bon sac de couchage est indispensable. S’il n’est pas possible d’emmener un lit de camp pour un bivouac, un matelas gonflable semble indispensable pour bien dormir dans sa tente.

 Matériel performant et fiable

Les séjours de quelques jours nécessitent des équipements pour la toilette et le repas. Dans ce dernier domaine, gamelles, petits réchauds, gourdes et couverts militaires feront bien l’affaire. Douche solaire, sac à linge, trousse de toilette devront également faire partie du voyage.

 S’installer dans un lieu sans risque

Pour un bon campement, trouvez un endroit plat, un peu à l’écart de cours d’eau. C’est important pour se protéger contre les insectes et animaux qui viennent se désaltérer ou guetter des proies, en plus des bruits et de l’humidité. Les creux risquent également de s’inonder quand vous campez pendant les périodes de pluie. Enfin, évitez également les zones très dégagées.