vae

Comment optimiser ses chances pour réussir sa VAE ?

La Validation des Acquis de l’Expérience ou VAE est un dispositif permettant de faire valider vos compétences. Ces dernières englobent votre savoir-faire, vos méthodologies, votre processus ou encore de vos connaissances. Il s’agit des compétences construites dans l’expérience et dont vous avez obtenu une certification. Celle-ci peut être un diplôme, un titre ou bien un certificat. Pour réussir une Validation des Acquis de l’Expérience, la règle est fondamentale. La plupart du temps, l’évaluation se base sur un dossier d’expérience qui doit être soutenu oralement devant un jury. Ce dernier se compose en général de professionnels et d’enseignants. La pratique est un peu plus compliquée. Il est nécessaire de trouver l’information, de cibler le bon certificat ou diplôme, de rédiger le dossier avec efficacité et de bien se préparer pour passer l’entretien devant le jury. Il se peut donc que l’accès à la VAE soit difficile. Pour augmenter vos chances dans la réussite d’une VAE, voici quelques conseils qui vous pourront peut-être vous aider.

Quelques conseils à suivre pour réussir votre VAE

D’abord, essayez de trouver la meilleure information. Comme l’information est diverse, vous vous devez d’être patient pendant que vous faites le tri et l’interprétation de celle-ci. Si vous avez besoin d’une orientation, vous avez la possibilité de faire appel à un professionnel qui vous éclairera à ce sujet. Ensuite, prenez le temps de construire votre projet. Il est nécessaire que vous définissiez votre projet. Incluez-le dans un cadre professionnel et personnel. Posez-vous plusieurs questions et essayez d’apporter vous-même les réponses. Par exemple : quel est votre objectif ? Celui-ci est-il réaliste par rapport à votre carrière ? Souhaitez-vous faire reconnaître votre expérience ou acquérir des compétences neuves ? Si votre réponse se tourne vers l’acquisition de nouvelles compétences, la formation est la plus adaptée pour vous plutôt que la VAE. A combien estimez-vous votre budget ? Avez-vous la possibilité de trouver un financement ? Combien de temps avez-vous à dédier à votre projet ? En temps normal, une VAE représente entre 5 à 10 heures de travail par semaine établies sur 6 à 9 mois. Encore, sélectionnez entre un certificateur et un diplôme. En France, vous pouvez trouver plus de 15 000 diplômes. Il est donc important que vous cibliez le bon. De plus, chacun des organismes, qu’il s’agisse d’une université, d’une école, d’une académie ou autres, possède des spécificités qui lui sont propres. Choisir le bon certificateur est également essentiel. Saisissez le référentiel du diplôme. Celui-ci doit être un important repère et non une obsession. Il est rare que la totalité du contenu d’un diplôme soit couverte. Faites une lecture avec un angle professionnel au lieu d’une simple comparaison linéaire avec votre parcours. Analysez et adaptez-vous à la forme de votre dossier VAE. Celle-ci varie de manière significative suivant le certificateur. Essayez de vous y adapter et faites-le évoluer afin que la rédaction puisse coller avec votre parcours. Rédigez un dossier de qualité tout en prenant un peu de recul. C’est la règle numéro un. Interrogez-vous sur vos expériences afin de vous aider à analyser efficacement votre vécu. La qualité de votre rédaction au cœur de certaines VAE doit être soignée. Une évaluation vous sera demandée au niveau de votre capacité à présenter vos aptitudes et sur vos compétences elles-mêmes.

D’autres recommandations pour que votre VAE soit réussie

Soyez motivé et régulier. La motivation est indispensable parce que la démarche requiert un travail important et long. Si vous vous épuisez avec le temps et laissez de côté votre dossier, vous pouvez compromettre sa qualité, et vous risquerez même d’abandonner. Concernant la régularité, elle est une garantie pour la qualité de votre dossier en permettant des ajustements progressifs. Durant la phase de rédaction, gardez toujours avec vous un petit calepin pour noter les idées qui vous viennent en tête. Cette phase requiert une réflexion en permanence. Avant et pendant votre passage devant le jury VAE, dégagez toutes les formes de stress. Une bonne préparation est fondamentale. Si nécessaire, utilisez un support sauf si vous ne le lisiez pas. Vous réussirez encore plus en étant spontané. Évacuez votre stress et respirez profondément. Gardez toujours en tête que le sujet que vous allez traiter est un sujet que vous connaissez énormément étant donné que c’est vous. Adoptez un comportement professionnel et non enfantin, même devant des enseignants. Sachez que vous êtes un professionnel et non un élève. Votre comportement doit être comme dans une situation de travail. Ne surévaluez pas vos compétences. Le jury sera beaucoup plus satisfait si vous sachez identifier vos limites. Pour terminer, même si la VAE est un investissement lourd, elle en vaut la peine. C’est une démarche rationnelle pour renforcer votre confiance en vous et l’image que vous renvoyez aux autres. C’est une auto-analyse de vos compétences qui permet de mettre en valeur vos points forts.