Comment bien utiliser son épilateur à lumière pulsée ?

Pour se débarrasser des poils, plus besoin de passer des heures chez l’esthéticienne, d’y dépenser une fortune ou d’appréhender les désagréments des épilations, grâce à l’épilateur à lumière pulsée.

L’épilation à lumière pulsée, adaptée à tous types de peaux hormis les carnations trop foncées, est une méthode d’épilation de plus en plus prisée par hommes et femmes. En raison notamment de son coût économique à long terme, sa caractéristique indolore, sa praticité, et ses résultats semi-permanents à permanents. Elle peut être adoptée sur plusieurs zones du corps : les aisselles, les bras, le maillot, le dos, le torse, les jambes et parfois même le visage.

Elle consiste à appliquer des flashs de lumière pulsée contre la peau. Après quelques sessions, la chaleur émise par cette lumière détruit petit à petit le bulbe du poil au-dessus et l’empêche de repousser. Le poil ne tombe pas à la première utilisation, mais quand la racine aura été totalement anéantie. Il faut donc être patient durant les premières utilisations, car les résultats prennent quelques semaines pour être perceptibles.

Quand et à quelle fréquence utiliser l’épilateur à lumière pulsée ?

Le cycle de vie du poil est composé de 3 phases : la phase de repousse active, la phase de dégradation (le poil arrête de pousser) et la phase de repos (le poil se détache du bulbe folliculaire et tombe).

L’épilateur à lumière pulsée doit être utilisé 48 h après un rasage (pas une épilation qui toucherait à la racine), lorsque le poil a atteint une longueur d’environ 1 mm et est en phase de repousse active.

Il est important de laisser des écarts de 2 à 3 semaines entre les utilisations afin que la lumière agisse efficacement sur toutes les zones touchées et d’éviter que la racine ne redevienne active.

Comment appliquer l’épilateur à lumière pulsée sur la peau ?

  • Veiller à ce que la zone à épiler soit propre et sèche
  • Monter la fenêtre de précision adéquate à la zone concernée (si plusieurs pièces de rechange sont disponibles pour l’épilateur utilisé)
  • Ensuite, régler le flash sur simple ou continu si nécessaire, selon l’étendue de la partie à flasher
  • Régler l’intensité de la lumière émise, la même intensité ne convenant pas à toutes les peaux et à toutes les zones du corps. Une lumière trop chaude pour la peau indique une intensité excessive pour celle-ci.
  • Cibler la zone à flasher et l’étirer afin de permettre une meilleure pénétration de la lumière
  • Placer l’embout flasheur contre la zone en question et veiller à ce que l’anneau de sécurité soit parfaitement collé à la peau pour un flash efficace
  • Déplacer l’épilateur sur la zone jouxtant immédiatement celle flashée précédemment
  • Répéter l’opération sur toute la surface d’épilation choisie.

Quelles précautions après usage ?

  • Apaiser la zone flashée avec de l’eau fraîche ou du gel d’aloevera, afin d’éviter l’apparition de rougeurs juste après la séance
  • Éviter que la zone flashée soit exposée au soleil durant les jours qui suivent la séance
  • Protéger la zone concernée avec une crème solaire